Octobre 2017

Acta Conchyliorum No. 16 (Septembre 2017)
New Taxa of Cowries (Gastopoda: Cypraeidae)



Je viens de faire l'acquisition du dernier n° d'Acta Conchyliorum, ouvrage magnifique comportant 102 pages et 30 planches de Cypraea.

Alimenté de nombreuses photos, de cartes et d'explications à la portée de tous passionnés, il décrit de nouvelles sous-espèces de Cypraea pour cette année 2017 :

- Austrasiatica Langfordi Poppeorum (Lorenz & Chiapponi, 2017)
- Austrocypraea Reevei Lorenzoi (Chiapponi, 2017)
- Bistolida Stolida Lorrainae (Lorenz, 2017)
- Bistolida Ursellus Jomi (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)
- Cribrarula Abaliena Erypersica (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)
- Cypraea Tigris Lorenzi (C. P. Meyer & Tweedt, 2017)
- Erronea Caurica Chrismeyeri (Lorenz, 2017)
- Lyncina Ventriculus Johnclarki (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)
- Mauritia Maculifera Andreae (Erdmann & Lorenz, 2017)
- Mauritia Scurra Occidua (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)
- Palmadusta Ziczac Yzac (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)
- Purpuradusta Fimbriata Insolita (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)
- Purpuradusta Minoridens Julianjosephii (Lorenz, 2017)
- Ransoniella Punctata Bridgesi (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)
- Ransoniella Punctata Conleyi (C. P. Meyer & Lorenz, 2017)


Il redéfinie profondément plusieurs espèces rendant ainsi certains ouvrages, parfois récents, déjà dépassés. En identifiant les sous-espèces au moyen de l'ADN, il est fort probable que même cet ouvrage soit caduc dans quelques années. Nous allons bientôt arriver à une localisation trop précise avec des porcelaines trop difficiles à différencier les unes des autres.


Nouvelle sous-espèce de Stolida

Dans le cas de la Purpuradusta Fimbriata, cette jolie petite porcelaine est présente dans tout l'Océan Indien, de la Mer Rouge à l'Afrique du Sud jusqu'aux côtes Thailandaises et Indonésiennes, ainsi que dans une grande partie de l'Océan Pacifique, jusqu'en Polynésie Française.

Nous connaissions tous ces sous-espèces décrites dans le volume 1 de « A Guide to Worldwide Cowries » :

- Fimbriata Fimbriata (Gmelin, 1791)- Océan Indien
- Fimbriata Durbanensis (Schilder & Schilder, 1938) – Afrique de l'Est
- Fimbriata Unifasciata (Mighels, 1845) – Pacifique
- Fimbriata Quasigracilis (Lorenz, 1989) – Zanzibar
- Fimbriata Unifasciata f. Waikikiensis (Schilder, 1933) – Hawaii

Dans « New Worldwilde Cowries », nous voyons l'apparition de la Fimbriata Marquesana (Lorenz, 2002), localisée dans les Iles Marquises.

L'Acta Conchyliorum No. 16 redéfinie considérablement cette espèce en faisant disparaître les Fimbriata Durbanensis et Quasigracilis, devenant pour ma part des variation de la Cypraea Fimbriata Fimbriata.
Une nouvelle sous-espèce voit le jour à l'est de l'Océan Indien, dans les îles Christmas et Cocos, la Fimbriata Insolita (C. P. Meyer & Lorenz, 2017).
Pour ce qui est de la Fimbriata Unifasciata, elle est remplacée dans l'Océan Pacifique par la Fimbritata Marmorata (Schroter, 1804) et ne se cantonne plus qu'à Hawaii.
Rien est changée pour la Fimbriata Marquesana (Lorenz, 2002).

A peine publié, il semblerait que cet ouvrage soit en contradiction avec « The World Register of Marine Species » puisque les Fimbriata Unifasciata et Waikikiensis sont validées comme des Purpuradusta Fimbriata Marmorata (Schroter, 1804). Il semblerait également que la sous-espèce Quasigracilis (Lorenz, 1989) soit en cour de discussion.

Affaires à suivre …


Pour ce qui est de la Mauritia Scurra, l'espèce a été renommée. Auparavant, nous avions la Scurra Scurra (Gmelin, 1791), dans l'Océan Indien, et la Scurra Indica (Gmelin, 1791), dans l'Océan Pacifique. La Scurra Mundula (Lorenz, 2002), l'ex. Scurra Vono, est venue compléter cette espèce. Désormais, nous pêcherons des Scurra Occidua (C. P. Meyer & Lorenz, 2017) dans l'Océan Indien et des Scurra Scurra (Gmelin, 1791) dans le Pacifique.


Dans ce bel ouvrage, nous pouvons également trouver des articles très intéressants sur les Erronea Caurica, les Bistolida Stolida, la Cypraea Tigris, les Austrasiatica Langfordi.

Bonne Lecture ...